• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Login

Je ne me juge pas moi-même

se juger
Je ne me juge pas moi-même

Quelle opinion avez-vous de vous-même ?
Sur quoi vous basez-vous pour vous faire cet opinion ?
Sur quels critères se juger soi-même ?
Les autres, sur vos expériences, sur vos propres perceptions, sur vos conceptions ?

Se juger ou ne pas se juger ?

S’il est vrai que la Bible semble nous inviter à se juger soi-même :

Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés.

1 Corinthiens 11.31

Paul précise toutefois qu’il ne préfère pas laisser se jugement à ses propres critères personnels :

Pour moi, il m’importe fort peu d’être jugé par vous, ou par un tribunal humain. Je ne me juge pas non plus moi-même, car je ne me sens coupable de rien;

1 Corinthiens 4.3

Cela parait en contradiction !
Mais sortir un verset de son contexte c’est tordre la Parole de Dieu.
Alors doit-on arrêter de se juger soi-même ? Et si oui comment ?

Comment se juger ?

Pour avoir une opinion juste il faut un instrument de mesure parfaitement étalonné.

Imaginez que vous allez chez le médecin,
celui-ci vous demande votre poids,
et vous lui dites « oh à vu de nez, je dirais que je pèse à peux prêt 65 kg ! »
Il vous dirais « vous êtes sur ? vous me paressez faire bien plus! »
Et là il vous dit : « Si vous vous étiez pesé vous même, je n’aurai pas eu besoin de vous peser ! »

Donc, pour votre poids, une balance juste est nécessaire ;
Pour votre taille, une toise bien ajustée
Pour juger votre Toilette, un miroir qui reflète parfaitement…

Alors quels est le MAÎTRE ÉTALON, dont nous avons besoin pour nous juger ?

Se laisser juger PAR Dieu

​Paul précise au verset 4 :

Pour moi, il m’importe fort peu d’être jugé par vous, ou par un tribunal humain. Je ne me juge pas non plus moi-même, car je ne me sens coupable de rien; mais ce n’est pas pour cela que je suis justifié. Celui qui me juge, c’est le Seigneur.
4 mais ce n’est pas pour cela que je suis justifié. Celui qui me juge, c’est le Seigneur.

1 Corinthiens 4.3–4

Si on se juge soi-même selon nos propres critères, il est très facile de se justifier, et donc de ne pas prendre conscience de certains travers… pour ne pas dire certains péchés !

Ou alors au contraire, certaines personnes peuvent se juger sévèrement car elles ont une piètre opinion sur eux-mêmes !

Si nous devons nous éprouver nous-même, c’est en comparaison du Sacrifice de Christ :

Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe ;

1 Corinthiens 11.28

Si nous devons nous examinez nous-même, c’est en rapport avec notre FOI :

Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez désapprouvés.

2 Corinthiens 13.5 NEG

Se laisser juger PAR La Parole

Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt comment il était.

Jacques 1.23-24

Pour vous apprêter, vous avez besoin d’un miroir
Mais savez vous que dans certains magasins on met un miroir légèrement amincissant ?

Donc un miroir, oui ; mais un miroir qui est fidèle et fiable !

La suite de ce passage nous révèle là-encore qu’il s’agit de la Parole de Dieu dans lequel nous devons plonger les regards :

Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

Jacques 1.25

Venir à la lumière (Parole, Christ, Dieu)

​Pour compléter encore plus précisément l’étalon, la toise, la mesure avec laquelle je dois me juger, il est précisé que nous devons « venir à la lumière » :

Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées;

mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu.
les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées;
21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu.

Jean 3.19–21

Donc la boucle est bouclée quand on sait que :

  • Dieu est lumière (1 Jean 1:5)
  • Christ est la lumière du monde (Jean 8:12)
  • Sa Parole est une lampe et une lumière (Psaume 119:105)

Se juger soi-même c’est donc accepter de se laisser juger par Dieu au travers sa Parole, en se « comparant » à l’exemple parfait de Christ.

En complément la vidéoLes conducteurs ne doivent pas porter de masque” pourrait vous intéresser

Agir en conséquence

Evidemment, se juger, faire le bilan ne suffit pas…

C’est comme le contrôle technique d’un voiture, qui va juste dresser un bilan de ce qu’il faut modifier…
Mais il faudra ensuite aller chez un garagiste pour effectuer les réparations !

Donc, quand (Jour après jour) nous nous examinons personnellement,
Nous devons ensuite accompagner notre examen personnel par la repentance en cas d’erreur, de fausse route, de péché ;
et par la sanctification dans les domaines dans lesquelles nous avons commencé à marcher selon les critères divins, mais où nous n’avons pas encore atteint la stature parfaite de Christ !

pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ;

Éphésiens 4.12–13

Autant dire qu’il y a encore du boulot !
Et que se travail devra se poursuivre jusqu’à notre dernier souffle ici-bas !

En Résumé :

Le miroir de la PDD : “nous sommes tous pécheurs”
Si je ne change rien… je suis condamné
Si nous voulons changer… Dieu seul peut et veut le faire
Pour cela il a donné un seul remède : Jésus-Christ

Conclusion :
Seigneur je veux me laisser juger par toi !

Si j’ai confessé et abandonné mon péché…
alors je suis pardonné,
alors je suis purifié,
il n’y a plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. (Rom 8:1)
Je dois désormais veiller à marcher et croître dans la Sainteté.

car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu.

1 Jean 3.20–21

Que chacun de nous aie cette pleine assurance devant Dieu.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2

1 responses on "Je ne me juge pas moi-même"

  1. Bonjour mon frère.

    Merci pour cette pensée.
    Notre Dieu et le seul qui sonde notre coeur et son jugement est vrai et absolu, gloire à son nom.
    Il est aussi je le crois et je le pratique person
    nellement de m’examiner au travers de sa parole.
    Dieu nous par le tantôt d une manière tantôt d’une autre!!!!
    Sois béni mon frère ainsi que tous les tiens
    Les bisous fraternel.
    Fr Alain et Joëlle.

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chretien Online © Tous droits réservés.
X
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils