• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Login

7 facteurs d’incompréhension

Incompréhension

Quand nous commençons à dialoguer avec quelqu’un, il y a 7 degrés d’incompréhension possible !

Mais comment allons-nous gérer ces incompréhension ?

Attendons-nous de comprendre l’autre avant de l’aimer ?
Le Seigneur nous demande d’abord d’aimer :

Se comprendre pour s’aimer ; Ou s’aimer pour se comprendre ?

Jacques 2:8
Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Écriture: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.

Que ce soit dans notre couple, notre famille, notre travail, notre église ou notre voisinage, soyons particulièrement vigilants à tout ce qui pourrait être source d’incompréhension et qui pourrait venir troubler de belles relations, voir même les détruire !

Tout ce travail de division vient de notre adversaire le diable… alors ne lui donnons pas le plaisir de la victoire.

Soyons attentifs pour resserrer toujours plus ce lien de la perfection qu’est l’amour (Colossiens 3:14)

Le problème c’est qu’il est très facile de “se plaindre de l’autre”, parce qu’il est très courant de ne pas se comprendre !

Luc 2:50
Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.

Luc 18:34
Mais ils ne comprirent rien à cela; c’était pour eux un langage caché, des paroles dont ils ne saisissaient pas le sens.

Examinons ensemble les 7 raisons qui font qu’on ne se comprend pas quand on dialogue avec quelqu’un…

Autant de sources d’incompréhensions dont il sera sage de tenir compte pour mieux dialoguer, mieux se comprendre, mieux s’aimer !

Incompréhension 1 : Ce que l’on pense

Incompréhension pensée

Nous trouvons un exemple typique dans la Bible, lorsque Joseph tente d’expliquer les songes qu’il avait eu à ses frères :

Il pensait que ses frères comprendraient que Dieu leur accordait la délivrance par sa main; mais ils ne comprirent pas.

Actes 7:25

Il pensait que ses frères comprendraient !

C’est souvent une première source d’incompréhension, quand nous avons une pensée claire dans notre esprit, alors on s’imagine que les autres vont tout comprendre du premier coup comme on se l’imagine !!

Malheureusement cela a entraîné Joseph bien loin de ce qu’il imaginait !

Pour éviter cet écueil et ne pas vexer l’autre voici quelques pistes :

  • Si vous vous rendez compte que l’autre n’a pas compris :
    Reformulez votre phrase, dites : « Je penses que tu n’as pas bien compris ce que je voulais dire, je vais essayer de mieux m’expliquer »
  • Si c’est vous qui n’avez pas compris ce qu’on vous à raconté, alors expliquez ce que vous avez saisi, et posez ensuite la question : « Est-ce que c’est bien ça que tu voulais dire ? Est-ce que j’ai bien compris ? »

Incompréhension 2 : Ce qui est dit ou pas dit

Incompréhension dire

Si ce qui est dit peut être mal compris,
il y a aussi tout ce qu’on ne dit pas !

Vous est-il déjà arrivé de discuter avec quelqu’un et au bout d’un moment l’autre vous dit : « Mais pourquoi tu ne me l’as pas dit avant !! »

Souvent, les non-dits sont autant de sources d’incompréhension. Alors apprenons à dire ce qui est nécessaire.

Quand il se tait, même un imbécile paraît sage. Lorsque ses lèvres sont fermées on peut le croire intelligent.

Proverbes 17:28

Certes vous pourrez paraître plus intelligents en vous taisant !
Mais ce n’est pas une raison suffisante pour ne pas répondre !

Exemple de Zacharie le père de Jean-Baptiste :

Quand il sortit, il ne put leur parler, et ils comprirent qu’il avait eu une vision dans le temple; il leur faisait des signes, et il resta muet.

Luc 1:22

Clairement, ne pas dire les choses va handicaper un bon dialogue. Alors à moins d’être muet comme Zacharie, osons exprimer les choses, plutôt que de les garder pour nous !

Par exemple, si vous ne demandez pas la prière, ne venez pas vous plaindre ensuite que personne ne vous soutien…

Réfléchissez à vos « non-dits » !

Incompréhension 3 : Ce qui est écouté ou pas ; entendu ou pas entendu

Incompréhension écouter

Hébreux 12:25
Gardez-vous de refuser d’entendre celui qui parle; …

Vous pensez être écouté car ce que vous racontez est important pour vous… mais en fait la personne en face de vous n’écoute pas, peut-être préoccupée par plein d’autres soucis !

Le timbre de notre voix, notre intonation ou tout simplement la teneur de nos propos peuvent ennuyer les autres…

Il vous est certainement arrivé de ne pas bien écouter une personne qui vous parle ! Alors réalisez que ça peut être aussi le cas quand c’est vous qui parlez.

Et cela est encore plus vrai sur le plan spirituel, ou l’écoute de Dieu est tellement importante !

Hébreux 3:15
pendant qu’il est dit: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la révolte.

et pourtant, nous ne sommes pas toujours attentifs aux propos de Dieu lui-même !

Job 33.14
Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde.

Apprenons donc à bien écouter.

Incompréhension 4 : Ce qui est compris ou pas compris

Incompréhension comprendre

Actes 28:26
Va vers ce peuple, et dis : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. 27 Car le cœur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.

Ce qui est valable pour la compréhension de la Parole de Dieu est aussi valable pour se comprendre les uns les autres ; si notre cœur est insensible (pas d’amour) nous ne chercherons même pas à comprendre l’autre, parce que nous ne voulons surtout pas changer notre comportement au cas où l’autre aurait raison.

Soyons désireux de comprendre Dieu, tout autant que notre prochain… ce sera là une preuve de notre Amour.

Incompréhension 5 : Ce qui est répondu ou pas répondu

Incompréhension

Dans un dialogue, il arrive parfois que l’autre prenne la parole et qu’on se rende compte qu’il n’a rien compris à ce que nous venons d’exprimer !

Mais c’est déjà pas mal d’avoir exprimé une réponse, car il arrive parfois qu’on ne dise rien :

Soit on n’ose pas répondre

Marc 9:32
Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole, et ils craignaient de l’interroger.

Alors même qu’ils ne comprenaient pas ce que Jésus leur disait, les disciples n’osent même pas interroger le Seigneur !!
Voilà encore une source d’incompréhension courante, lorsque nous refusons, ou n’osons pas répondre.
C’est souvent par orgueil : soit un complexe d’infériorité, ou de supériorité.

Soit on esquive la réponse

Commet Pierre quand il renia Jésus

Marc 14:68
Il le nia, disant: Je ne sais pas, je ne comprends pas ce que tu veux dire. Puis il sortit pour aller dans le vestibule. Et le coq chanta.

Alors que Pierre prétend qu’il ne « comprends pas » ce que son interlocuteur veut dire… la réalité est qu’il comprenait tout à fait, mais il était dans le déni.

C’est encore une source d’incompréhension notoire, ne pas vouloir comprendre, nier l’évidence.
Cette attitude-là est clairement à classer dans le mensonge…

En tant qu’enfant de Dieu, nous devrions avoir l’amour de la vérité (Jésus est la Vérité) et nous souvenir sans cesse que c’est le diable qui est le Père du mensonge. Ne lui ressemblons pas, ne tombons pas dans ces pièges.

Incompréhension 6 : Ce qui est retenu

Incompréhension retenir

1 Thessaloniciens 5.21
examinez toutes choses, retenez ce qui est bon,

Une autre source de conflit ou d’incompréhension, est que nous avons une tendance naturelle à retenir ce qui est MAUVAIS !
Par contre retenir ce qui est bon est beaucoup moins évident.

Ne ressemblons pas à cet homme qui explique à un autre : « Ce que tu m’as dit il y a 5 ans m’a blessé, je te demande pardon parce que j’ai nourri de l’amertume contre toi et même de la haine… »
Et l’autre lui répond : « écoute je suis vraiment désolé si je t’ai blessé… mais je dois t’avouer que je ne me souviens pas du tout de ce dont tu me parle ! »

Le premier avait RETENU des paroles, mal interprété l’intention et nourri des pensées d’amertume.
L’autre avait totalement oublié. Et donc il n’avait aucun grief contre son ami !

Incompréhension 7 : Ce qui va être répété

incomprehension répéter

Vous avez tous joué, ou fait l’expérience du « téléphone arabe ».

Lorsque nous devons répété à une tierce personne ce qu’on vient de nous communiquer.
Alors nous constatons que tous les défauts de communication peuvent être amplifiés :

  • Ce que j’ai compris
  • La pensée que j’ai voulu exprimer
  • La parole que j’ai vraiment exprimé
  • Ce que l’autre à compris
  • La manière dont il va s’exprimer
  • Ce qu’il va vraiment répéter
  • Etc.

C’est d’ailleurs comme ça que se propagent les ragots…

Dans les situations où on nous rapporte quelque chose, ou que nous-mêmes répétons quelque chose, veillons toujours à être VRAIS et bienveillants.

Ne nous laissons jamais entraîner vers ces 2 écueils :

La médisance

(Se servir de ce qui est vrai pour dire du mal)
La médisance est une assertion par laquelle on dénonce un fait dont on sait qu’il est réel, révéler publiquement ou en privé à quelqu’un les défauts ou méfaits de quelqu’un d’autre, ce qui va bien évidemment lui porter préjudice. Dire du mal de quelqu’un.

La calomnie

(Se servir de ce qui est faut pour dire du mal)
La calomnie est une accusation volontairement mensongère, une parole fausse susceptible de faire du tort à quelqu’un.
Les accusations calomnieuses sont punies par la loi.

Proverbes 10.18
Qui cache sa haine a des lèvres menteuses, et celui qui répand des calomnies est insensé.

Apprenons à mieux dialoguer

Comme nous pouvons le constater, dialoguer est parfois complexe et peut être source d’incompréhension.

On voudrait que les autres se taisent ;
Qu’ils nous écoutent ;
Qu’ils nous comprennent ;
Et qu’ils se taisent encore parce que nous aurons raison.

Job 33:32-33
Sois attentif, Job, écoute-moi! Tais-toi, et je parlerai!
Si tu as quelque chose à dire, réponds-moi! Parle, car je voudrais te donner raison.
Si tu n’as rien à dire, écoute-moi! Tais-toi, et je t’enseignerai la sagesse.

Ne ressemblons pas à Elihu, l’un des « consolateurs fâcheux » de Job, en pensant être le seul à avoir raison :

Job 35:2
Elihu reprit et dit: Imagines-tu avoir raison, Penses-tu te justifier devant Dieu

Demandons à Dieu d’être rempli d’amour et de sagesse :

Éphésiens 4:29-31
Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.
30 N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.
31 Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. 32 Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.

Et si jamais l’incompréhension a pris place, alors entrons dans la dimension du pardon :

Quel que soit le responsable des torts, Dieu nous demande d’être le premier à faire la démarche de réconciliation, sans attendre l’autre :

Si c’est nous qui avons offensé l’autre :

Matthieu 5:23
Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, 24 laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.

Et si c’est l’autre qui nous a offensé :

Marc 11:25
Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. 26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Surmonter l’incompréhension

Si l’incompréhension est là, alors transformons les choses pour arriver à la COMPRÉHENSION de l’autre :

Éphésiens 4.32
32 Soyez bons et compréhensifs les uns envers les autres. Pardonnez-vous réciproquement comme Dieu vous a pardonné en Christ.

Hébreux 12:14-15
Recherchez la paix avec tous, et la sainteté, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.
Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés ;

Colossiens 3.12–14
… revêtez-vous d’ardente bonté, de bienveillance, d’humilité, de douceur, de patience –
13 supportez-vous les uns les autres, et si l’un de vous a quelque chose à reprocher à un autre, pardonnez-vous mutuellement ;
le Seigneur vous a pardonné : vous aussi, pardonnez-vous de la même manière.
14 Et, par-dessus tout cela, revêtez-vous de l’amour qui est le lien par excellence.

Et vous, avez-vous vécu l’incompréhension !
Partagez vos anecdotes dans les commentaires ci-dessous.

Soyez des disciples qui surmontez l’incompréhension
et n’oubliez pas :
Faites tout pour la Gloire de Dieu ! (1Cor 10:31)

A Bientôt !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2

1 responses on "7 facteurs d’incompréhension"

  1. Bonjour,
    Très intéressent ce sujet.
    Il me pousse à réflexion!!!!!!
    Jacques 1:19 Sachez-le, mes frères biens-aimés.
    Ainsi que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre colère.

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chretien Online © Tous droits réservés.
X