Le vrai disciple porte du fruit

Disciple porte du fruit
Le vrai disciple porte du fruit

Afin d’être un véritable disciple qui porte du fruit :
Il faut d’abord savoir ce qu’est un disciple ;
Pour ensuite, savoir si nous sommes des disciples ;
Et comprendre ce que signifie « faire » des disciples.

Rappel sur le vrai disciple

Nous avons vu précédemment que LE VRAI DISCIPLE :

  1. SERA COMME SON MAÎTRE (Luc 6:40)
  2. DEMEURE DANS LA PAROLE (Jean 8:31)
  3. EST REMPLI D’AMOUR (Jean 13:35)

Et voici donc la 3e définition du disciple que nous trouvons dans l’Evangile selon Jean :

Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.

Jean 15.8 NEG

Que signifie porter beaucoup de fruit ?

Dieu vous a choisi pour être ses disciples mais aussi pour FAIRE des disciples !

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi. Non, c’est moi qui vous ai choisis ; je vous ai donné mission d’aller, de porter du fruit, du fruit qui soit durable. Alors le Père vous accordera tout ce que vous lui demanderez en mon nom.

Jean 15.16 BDS

Mais nous allons voir qu’un disciple qui porte de fruit, ne concerne pas seulement l’aspect du témoignage et de gagner des âmes pour Christ.
D’ailleurs lorsqu’il est question de fruit dans la Bible, c’est très rarement en rapport avec l’évangélisation, mais c’est bien plus lié aux dispositions du coeur.

Importance de porter du fruit

Tous les sarments, en moi, qui ne portent pas de fruit, il les coupe, et tous ceux qui en portent, il les taille afin qu’ils produisent un fruit encore plus abondant.
Vous aussi, vous avez déjà été purifiés grâce à l’enseignement que je vous ai donné. Demeurez en moi, et moi je demeurerai en vous.
Un sarment ne saurait porter du fruit tout seul, sans demeurer attaché au cep.


Il en est de même pour vous : si vous ne demeurez pas en moi, vous ne pouvez porter aucun fruit.
Je suis le cep de la vigne, vous en êtes les sarments.


Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, portera du fruit en abondance, car sans moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, on le jette hors du vignoble, comme les sarments coupés : ils se dessèchent, puis on les ramasse, on y met le feu et ils brûlent.
Mais si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, vous l’obtiendrez.
Si vous produisez du fruit en abondance et que vous prouvez ainsi que vous êtes vraiment mes disciples, la gloire de mon Père apparaîtra aux yeux de tous.

Jean 15.2–8 BDS

Être retranché !

Voilà pourquoi c’est si important de porter du fruit.
Alors ne courrons pas le risque d’être rejetés par le Seigneur, et vu comme inutiles et ainsi voués à être coupés et brûlés !

Préférez-vous être émondés ? ou retranchés ?

Produisez donc du fruit ! mais lequel ?

Voici les différents fruits que nous trouvons dans la Parole, et que nous devons porter.
Nous pouvons constater que porter du fruit ne consiste pas uniquement dans le fait de gagner des âmes et faire d’autres disciples.
Mais avant tout le fruit doit être porté dans le coeur.
Le fruit du caractère ;
C’est ce que nous Sommes avant ce que nous Faisons ;
L’ÊTRE avant le FAIRE.

Le Fruit de la repentance

Produisez donc du fruit digne de la repentance,

Matthieu 3.8

La repentance inclut un changement de comportement radical,
souvent des demandes de pardon…
et aussi réparation, quand cela est possible.

Le Fruit de la sainteté

Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.

Romains 6.22

Seule l’oeuvre de Saint-Esprit nous rend saint (parfait pardon et parfaite purification)…
mais ensuite il nous faut apprendre à marcher DANS la sainteté.
Dans notre nouvelle nature d’enfants de Dieu, il nous faut Grandir, s’affermir et tendre vers la maturité.

Le Fruit de la lumière

Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.

Éphésiens 5.9

Fuyez tout ce qui est contraire au fruit de la lumière !
Mal, perversion, injustice, mensonge… ça c’est le fruit des ténèbres !

Le Fruit de l’Esprit

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi ;

Galates 5.22 NEG

disciple porte le Fruit de l'Esprit
Le disciple porte du fruit • chrétien.online

Un bon fruit doit être comestible !!
Et doit pouvoir être goûté en nous !

De manière pratique :

  • Quand je fait du Bricolage :
    Je dois manifester le fruit de l’Esprit… même quand je me donne un coup de marteau sur le doigt !
  • De même si je joue au Football :
    Le fruit de l’Esprit doit être manifeste !
    Combien de fois ai-je vu des “enfants de Dieu” se transformer en bêtes sans foi ni loi sur un terrain de foot ! La caractère de disciple c’était tout à coup envolé !!
  • Ou encore, quand je joue de la Batterie :
    Je veux manifester le fruit de l’Esprit… qui est tempérance et aussi… douceur !!
  • Et aussi… Un dîner d’affaire ou de famille…
    Dans les bouchons, au travail, en famille, à l’église… !
    …Je dois être un disciple qui porte le Fruit de l’Esprit.

On reconnait un arbre à ses fruits

Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon,
ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ;
car on connaît l’arbre par le fruit.

Matthieu 12.33

Les autres reconnaitrons que Jésus à changé quelque chose en vous si vous portez tout ce bon fruit !

Lettre de Benjamin Franklin

Dans une lettre à son ami George Whitefield, Benjamin Franklin écrit :

« Je ne saurais témoigner ma gratitude pour toutes les grâces de Dieu qu’en étant toujours prêt à aider ses enfants et mes frères. Je ne crois pas que de simples remerciements suffisent à nous décharger de nos obligations les uns envers les autres, et encore moins à nous dispenser de nos devoirs envers notre Créateur.

Attention je ne dis pas que nos bonnes œuvres nous garantissent une place au Ciel.
J’entends par là un état de bonheur, infini et éternel. Je ne peux rien faire qui me rende digne d’une telle récompense. La foi que vous professez est fondée. Je n’ai nul désir de la voir diminuer, ni ne voudrais tenter de l’affaiblir chez quiconque.
Mais je souhaiterais qu’elle soit plus féconde en bonnes œuvres : des actes de bienfaisance, de charité, de compassion et de service. On ne peut pas se contenter d’observer les jours de fêtes, de lire et d’écouter des sermons, d’aller au culte ou de faire de longues prières pompeuses. La louange est essentielle. Les sermons peuvent être utiles. Mais si les hommes se contentent d’écouter et de prier, comme beaucoup trop le font, c’est comme si un arbre se vantait de porter des feuilles alors qu’il ne produit aucun fruit ».

« source : Parole du Jour »

S’il est vrai que c’est par grâce et non par nos œuvres que nous sommes sauvés, n’oublions pas que la foi qui sauve produit toujours de bonnes œuvres !
La foi est le fondement du salut. Mais les actes de générosité et de bienveillance en sont les fruits : « On connaît l’arbre à son fruit ».

Parabole du figuier

Il dit aussi cette parabole :
Un homme avait un figuier planté dans sa vigne.
Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point.
Alors il dit au vigneron :
Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point.
Coupe-le : pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ?
Le vigneron lui répondit :
Seigneur, laisse-le encore cette année ;
je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier.
Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit ;
sinon, tu le couperas.

Luc 13.6–9

  1. Le Seigneur laisse encore du temps
  2. Il creuse tout autour : remue la terre, enlève les cailloux, les mauvaises herbes…
  3. Il met du fertilisant !

Si tout ça ne suffit pas … il le couperas ! IL EST INUTILE !!

Quel est votre fruit ?

Depuis combien de temps servez-vous le Seigneur ?
Quels fruits votre service a-t-il vraiment produits ?

Nous n’avons pas tous le même niveau de productivité.
Jésus nous enseigne que certains ont reçu la capacité de produire 30 fois plus, d’autres 60, et d’autres encore 100 (Mt 13.8).

C’est votre foi et vos talents qui déterminent votre niveau de productivité.
Si vous avez la capacité de produire 30 fois plus, Dieu n’attend pas de vous une productivité plus grande.
Il n’est pas un contremaître déraisonnable.

Si cette parabole nous apprend au moins une chose, c’est que Dieu ne vous permettra pas de vous tourner les pouces.

Les mots : « Coupe-le » nous le rappellent avec insistance.

Dieu est patient.
Il travaille à vos côtés, au fil des ans, pour vous donner la maturité spirituelle nécessaire à l’accomplissement des tâches pour lesquelles il vous a placé dans son royaume.

Mais si vous refusez, après tous ses efforts, de porter du fruit, il ira chercher ailleurs.
L’important est qu’à la fin, les desseins de Dieu soient accomplis !

(pensée du joue de Bob Gass)

Examinons notre propre fruit

  • Si vous avez besoin de demander pardon, de réparer une erreur…
    faites-le !
  • Vous voulez porter le fruit de la justice, de la sainteté
    la sanctification c’est une grâce !
    ce n’est pas une galère !!
    c’est un privilège.
  • Vous voulez le fruit de l’Esprit ?
    Passez du temps dans la présence du SE, dans la présence de Jésus pour qu’il vous remplisse, pour qu’il vous modèle à son image, selon son caractère ! son emprunte
  • Vous voulez porter du fruit dans le témoignage ?
    Aimes ton prochain ! et sois rempli du Saint-Esprit (Force, Amour, Sagesse)
  • Porter du fruit c’est aussi transmettre ce que nous avons reçu…

Etes-vous ce disciple ?

Qui demeure dans Sa Parole ?

Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du FRUIT, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

Matthieu 13.23 NEG

Qui aime son prochain ?

Mais le FRUIT de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi ;

Galates 5.22 NEG

Êtes-vous ce disciple qui porte du fruit ?

Alors à tous les disciples qui se bougent, qui progressent, qui avancent, qui se forment…

FAITES DU FRUIT !

Désolé pour la Pub… j’ai pas pulpe résister !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2

2 responses on "Le vrai disciple porte du fruit"

  1. Bonjour,
    Merci Franck pour ce sujet très “pratique”, le fruit c’est aussi la fraîcheur de notre témoignage…Que Dieu nous aide dans sa grâce.
    Bises fraternelles.

  2. Bonjour Franck,
    Encore une exhortation de poids nous mettant en face de nos responsabilité en tant que DISCIPLE du CHRIST.
    Je me sens bien petit et j’ai besoin de grandir de me placer devant mon SEIGNEUR pour porter de bons fruits.
    Nous avons besoin de prier les uns pour les autres, nous aimer, nous pardonner nous porter et nous supporter lus uns les autres malgré nos différences notre caractère ( qu’il puisse ressembler toujours plus au caractère de notre Seigneur Jésus)
    Merci pour tes éditos qui me font énormément réfléchir et aussi beaucoup bien. Veillons et prions Jésus revient très bientôt, puissions nous être prêts.

    Merci aussi pour tes vidéos, quand a la pub oui j’aime, super super.
    Sois béni mon frère ainsi que tous les tiens.
    Les bisous fraternel.

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
    Chretien Online © Tous droits réservés.