• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Login

Le vrai disciple préfère Jésus à toute autre personne

disciple préfère Jésus
Le vrai disciple préfère Jésus à toute autre personne

Alors que nous avons vu ensemble déjà trois conditions qui font de nous un vrai disciple (dans l’Evangile selon Jean) ;
Jésus nous averti aussi que trois conditions peuvent nous empêcher d’être son disciple ! (dans l’Evangile selon Luc)
aujourd’hui : Le vrai disciple préfère Jésus

Dans les articles précédents, nous avons vu 4 critères qui font un vrai disciple de Christ :
IL SERA COMME SON MAÎTRE (Luc 6:40)
LE VRAI DISCIPLE DEMEURE DANS LA PAROLE (Jean 8:31)
IL EST REMPLI D’AMOUR (Jean 13:35)
IL PORTE DU FRUIT (Jean 15:8)

Jésus veut faire de chacun de nous ses disciples ;
Chacun sans exception.

Jésus veux nous voir porter du fruit

Voilà ce que Jésus veut : que nous portions du fruit.
Et pour bien comprendre que ce que cela signifie, le Seigneur prend l’image d’une semence qui va porter du fruit :

Une graine : LA PAROLE

Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

Matthieu 13.23 NEG

Dieu a déposé en nous une semence de Vie : Sa Parole, l’Evangile. Elle nous a révélé notre misère, elle nous a révélé le plan de Salut du Père, elle nous a révélé le Sauveur.

Un fruit : L’AMOUR

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi ;

Galates 5.22 NEG

Un processus (et un problème !!)

En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.

Jean 12.24 NEG

Voilà donc l’enjeu, et pourquoi c’est si important :

  • Si je ne porte pas de fruit, je ne peux être disciple de Christ ;
  • Si je ne meurs pas, je ne peux pas porter de fruit ;
  • Donc si je ne meurs pas à moi-même, je ne peux être disciple de Christ !

Le vrai disciple de Jésus l’aime,
alors il renonce à lui-même

Que signifie “mourir pour porter du fruit” ?

Le chapitre 14 de l’Évangile selon Luc nous donne 3 pistes de réflection pour répondre à cette question.

Trois facteurs qui empêchent d’être un vrai disciple

Jésus nous avertit sur les choses qui nous empêchent d’être son disciple :

Si quelqu’un vient à moi, sans me préférer à son père, sa mère, à sa femme, ses enfants, à ses frères, et à ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

Luc 14.26 NEG

Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple.

Luc 14.27 NEG

Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple.

Luc 14.33 NEG

Alors examinons ensemble le premier de ces 3 obstacles

1. Préférer son père, sa mère…

Si quelqu’un vient à moi, sans me préférer
à son père,
et à sa mère,
à sa femme,
età ses enfants,
à ses frères,
et à ses sœurs,
et même à sa propre vie,
il ne peut être mon disciple. 

Luc 14.26 NEG

Alors tout d’abord, ATTENTION, si le verbe grec utilisé ici est bien le mot “Misos” qui signifie haïr ! Et comme cela est traduit de manière littérale dans la version Second 1910, comprenons bien qu’il ne s’agit pas ici de prendre en grippe nos proches et nos familles.
Dieu ne se contredit pas…
Il nous demande d’aimer notre prochain comme soit même,
Dieu nous demande d’honorer nos parents,
Il nous demande de prendre soin de notre épouse et de nos enfants…

Donc il ne saurait être question ici de haïr, au sens propre du terme.
Mais il est question ici de PRÉFÉRER fortement quelque chose ou quelqu’un à Dieu !

Cela signifie d’avoir la distance suffisante pour que Dieu demeure le PREMIER et la PRIORITE en toute chose.

Non pas par obligation, parce que Dieu nous le commande ou parce que c’est notre créateur…
Mais par Amour !

Sans Dieu je ne suis rien, et je ne peux rien faire !
Sans sa grâce et son pardon, je suis perdu…
Et tout me vient de lui par Pure Grâce… (avoir des parents aimants, une épouse, des enfants…)

Alors c’est Lui MA PRIORITÉ !

Préférer à son père où sa mère

Jésus ne nous demande pas ici de délaisser ou abandonner nos parents.
Rappelons que l’un des 10 commandements, le seul accompagné d’une promesse, consiste à honorer ses parents :

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

Exode 20.12

Souvenons-nous que c’est Dieu qui nous a tissé dans le sein maternel.
Et donc avant-même que nos parents nous conçoivent, c’est Dieu lui-même qui est l’auteur de notre vie.

C’est toi qui as formé mes reins,
Qui m’as tissé dans le sein de ma mère.

Psaumes 139.13

Donc sans mon Dieu je ne pourrais même pas respirer… et donc comment pourrais-je honorer mes parents ?

Jésus lui-même nous montre qu’il a donné à son Père céleste la priorité par rapport à ses parents naturels…

Il leur dit: Pourquoi me cherchiez-vous ?
Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père ?

Luc 2.49

Mais bien entendu, Jésus n’a jamais manqué ni d’amour, ni de respect à ses parents Marie et Joseph.

Alors là encore imitons-le.

Le vrai disciple aime et honore ses parents parce qu’il a fait de Dieu SA PRIORITÉ.

Préférer Jésus à son épouse

(valable aussi pour les maris)

Ici encore, c’est Dieu qui est celui qui a pourvu à une « aide semblable » pour être à nos côtés, nous compléter, nous soutenir.

De plus, c’est Lui qui est la source de l’AMOUR véritable !
Comment pourrais-je aimer mon épouse si Dieu ne m’y aide ?

Le piège serait d’avoir pour notre conjoint une forme d’idolâtrie… en le plaçant en premier avant Dieu !
Ce serait une grave erreur de mettre « la créature avant le créateur ».

Le vrai disciple est un bon mari ou une bonne épouse, parce qu’il a Jésus pour Seigneur, et comme modèle parfait.

Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle,

Éphésiens 5.25

Le disciple préfère Jésus à ses propres enfants

C’est Lui NOTRE PERE !
Comment pourrais-je être un bon père pour mes enfants, sans l’exemple parfait de mon Dieu !

De plus c’est lui qui nous a fait la grâce d’avoir des enfants ! Ce serait, là encore, mettre les choses à l’envers de préférer nos enfants à notre Dieu !

Des fils :
voilà bien l’héritage que donne l’Eternel,
oui, des enfants sont une récompense.
Ils sont pareils aux flèches dans la main d’un archer, les fils de la jeunesse. Heureux est l’homme dont le carquois en est rempli !

Psaumes 127.3–5

Et c’est d’ailleurs pour cela que Dieu attend que nous lui consacrions aussi nos enfants… afin qu’à leur tour, ils puissent être des instruments de bénédictions entre les mains du Seigneur.
(Exemple d’Anne qui a consacré son fils Samuel à Dieu)

Un bon disciple sera un parent aimant, car Christ sera la source de son amour pour ses enfants. Et aussi la source de sa sagesse pour les éduquer dans les bonnes voies.
Et puis le vrai disciple consacrera tout autant ses enfants au Seigneur que sa propre vie.

Le disciple préfère Jésus à ses frères et soeurs

Jésus est devenu notre frère…
il m’aide aussi à aimer mon frère, ma soeur… dans la chair comme dans la foi.

Renoncer à sa propre vie

Pour finir, Jésus attend qu’un disciple soit même prêt à renoncer à sa propre vie !

Jésus a renoncé à sa propre vie par amour pour moi !!
Comment ne pas TOUT lui donner en retour ?

Renoncer à sa propre vie, cela ne signifie pas que nous sommes suicidaires, ou que nous soupirons après le martyre !!

Mais c’est seulement le don de notre vie toute entière à notre Seigneur.
Une pleine et entière consécration à notre Sauveur.

Il est SEUL DIGNE d’être la priorité, le premier en tout temps et toutes circonstances.
C’est Lui, LE SEIGNEUR des seigneurs
LE ROI des rois

Si Dieu n’est pas la priorité dans ta vie…
TU NE PEUX ÊTRE SON DISCIPLE !

Alors sommes-nous ce genre de disciple, qui préfère Jésus à quiconque ?


En complément vous pouvez lire cet article du TopChrétien : Haïr son père et sa mère… ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1

2 responses on "Le vrai disciple préfère Jésus à toute autre personne"

  1. Bonjour Franck,
    C’est vrai, il y a un prix à payer pour être disciple de Jésus et pour certains il leur en coûte même la persécution…
    Bonne journée!! Dieu te bénisse toi et ta famille.

  2. Bonjour Franck,
    Comme le dit Angeline, être disciple de Jésus cela a un coût.
    Jésus doit avoir la première place dans notre coeur, cela est incontournable.
    J’ ai appris et j’ apprend encore , plus J’ aime Jésus, plus j’aime mon prochain, mon épouse, mes enfants, mes petites filles et miracle, même ceux qui ne m’aime pas.
    Oui Seigneur aide moi à te donner toujours la première place dans mon coeur afin de pouvoir aimer quiconque comme toi tu nous aime.
    Merci mon frère.
    A bientôt pour le sixième volet.
    Les bisous fraternel.
    Bonne fin de semaine.
    Sois bénis ainsi que tous les tiens.

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chretien Online © Tous droits réservés.
X
%d blogueurs aiment cette page :